La “Maison de Santiago” est une des plus belles maisons de Santiago do Cacém par sa localisation et par son histoire.
A l’origine, les lieux aurait été habité par des moines de l’ordre de Saint- Jacques, qui s’occupaient de l’Église Principale de Santiago Maior, située juste à côté.
Au XVI e siècle, la maison appartenait à la famille Feio. Elle faisait partie d’un ensemble de biens détenus à titre de majorat par le Père Sebastião Feio, en l’an de 1570.

A la suite du tremblement de terre de 1755, la maison s’est retrouvée partielement détruite. Et en 1797, elle fut louée au Père Bonifácio Gomes de Carvalho, Curé de Santiago do Cacém, qui était chargé de la reconstruction de l’Eglise Paroissiale, également détruite para le tremblement de terre. Celui-ci en profita pour rebâtir/réédifier la maison.

En 1799, le Père Bonifácio finit par acheter la maison, et en 1802, il la vent à Madame Francisca Teresa de São José Nobre Pacheco (née en 1750, décédée en 1802), veuve de João Falcão Murzello de Mendonça (né en 1730, décédé en 1801) Sergent et Capitaine en Chef de Santigo do Cacém.

Elle transmit la maison à sa fille Maria da Natividade Murzello Falcão, et postérieurement au fils de cette dernière, Jacinto Paes de Matos Falcão, 1er Conte de Bracial, grand propriétaire et illustre membre de Santiago do Cacém.
C’est sa fille, D. Catarina Champallimaud Paes de Matos Falcão (Soares de Albergaria), qui hérita de la maison; à sa morte et n’ayant pas d’enfants, celle-ci la légua à sa cousine et filleule, D. Maria das Dores Cabral Parreira, mariée avec le Capitaine de Cavalerie, António Lobo de Vasconcellos, fils du Général José Lobo de Vasconcellos, officié et aide-de-camp de Ses Magestés le Roi D. Carlos et le Roi D. Manuel II, grands-parents des actuels propriétaires.

Contacts

Merci pour votre contact. Nous répondrons le plus rapidement possible.